Ce n'est pas le tableau qui compte.

C'est le geste.

Le geste est éphémère. 

Le trait sa conséquence.

Celui qui crée le geste va chercher dans les dimensions profondes de soi, celles où sont étendus des océans de paix, d'amour, d'élévation, pour montrer la voie à celle et celui qui regarde.

Il y parvient avec plus ou moins de succès.

Seul le chemin compte.

© yvesdimier

signature yves dimier calligraphy

calligraphie contemporaine

contemporary calligraphy

yves dimier peintre calligraphie contemporaine calligraphy logogramme
  • Facebook - les corps sages
  • Instagram - yves dimier